Contenu

20 - Calcul pas à pas de la hauteur d’eau à l’aplomb du terrain

Les étapes à suivre pas à pas sont les suivantes.
L’exemple présenté est fictif.

1- rechercher la carte.
Les informations concernant le niveau des plus hautes eaux sont disponibles sur les sites suivants.

Les cartes sont sous différents formats, par exemples.
- L’atlas des zones inondables (CARMEN) :

- Le PPR inondation de la Risle à l’Aigle
carte 3 (format pdf - 1.3 Mo - 20/06/2013)

2- Localiser le projet sur la carte

3- Noter la position et la valeur des cotes de références

Dans l’exemple, 184.00 et 186.50 m NGF

4- Calculer le dénivelé de la crue de référence
- > faire la différence entre les deux cotes :
exemple : 186.5 - 184.00 = 1.5m
- > Évaluer sur la carte la distance entre les deux cotes de référence
ou par mesure sur CARMEN avec les outils,
mesure de distance - CARMEN
ou par la mesure traditionnelle (à l’aide de l’échelle et d’un mètre),
exemple : 905,32m mesure de distance - CARMEN
- > calculer le dénivelé moyen de la crue : hauteur / distance
exemple : 1.5 / 905.32 = 0.00165

5- Calculer la distance du projet à une des cotes de référence
Distance du projet par rapport à une cote de référence
exemple : 300.2 m de distance

6- Calcul de la cote à l’endroit du projet
- > dénivelé de la crue entre le projet et la cote de référence = dénivelé moyen de la crue multiplié (X) par la distance entre le projet et une des cotes de références
exemple : 300.2 x 0.00165 = 0.495 m
- > calcul de la cote à l’endroit du projet
= cote repère (amont) - différence de dénivelé de la crue
exemple : 186.5 - 0.495 = 186.005
ou
= cote repère (aval) + différence de dénivelé de la crue

7- Comparer la valeur obtenue avec la cote du terrain naturelle.
D’après les cartes IGN, le terrain de l’exemple est entre 183 et 185 m, environ 184m. Les plus hautes sont donc d’environ 2 m (=184-186) à cet endroit.

Un géomètre est compétent pour effectuer un levé topographique et indiqué la valeur exacte de la cote du terrain.

8-Prévoir la hauteur d’eau + 0.5m (50 cm) pour la hauteur des planchers.
exemple de plan projet avec des reports decotes


Attention ce calcul n’est précis qu’à plusieurs centimètres près selon les données initiales, et peut être faussé par des phénomènes ponctuels (chute d’eau, cluse, etc.).