Contenu

aléa feu de forêt

 

Définition de l’aléa feu de forêt

Les feux de forêt sont des sinistres qui se déclarent dans une formation naturelle qui peut être de type forestière (forêt des de feuillus, de conifères ou mixtes), subforestière (maquis, garrigues ou landes) ou encore de type herbacée (prairies, pelouses, …). L’emploi du terme « feux de forêts » désigne, le plus souvent, le type de feu tel que défini dans la base de données Prométhée : c’est à dire les feux de forêts, de landes, de maquis ou de garrigues ayant menacé un massif forestier d’ au moins un hectare d’un seul tenant. Cette définition n’inclut pas les feux dans des massifs de moins de 1ha, les feux de boisements linéaires (haies), les feux d’herbes, les feux agricoles, de dépôt d’ordures, etc. Si les départements du Sud et du Sud-ouest sont les plus concernés, la plupart des autres régions peuvent également être touchés notamment dans l’Ouest (Vendée et Bretagne) ou les départements d’outre-mer (Réunion).

Les feux se produisent préférentiellement pendant l’été mais plus d’un tiers ont lieu en dehors de cette période. La sécheresse de la végétation et de l’atmosphère accompagnée d’une faible teneur en eau des sols sont favorables aux incendies y compris en hiver.