Contenu

Canicule : Bien-être animal, les recommandations du Ministère de l’Agriculture

 
veau

crédit photo DDCSPP de l’Orne

Consommation, hydratation des animaux de compagnie, bien-être animal, prévention des risques...

Retrouvez les précautions à prendre en cas de fortes chaleurs sur le site internet du Ministère de l’Agriculture : https://agriculture.gouv.fr

Bien-être animal : hébergement et transport des animaux

Les éleveurs et les organismes professionnels sont tenus de contrôler, au moins quotidiennement, les conditions d’hébergement de leurs animaux et de relever tout indicateur mettant en évidence une souffrance liée aux conditions climatiques exceptionnelles.

N’oubliez pas de vérifier la température de vos locaux (quotidiennement) ainsi que le bon fonctionnement des systèmes de renouvellement de l’air. Comme les hommes, les animaux doivent être bien hydratés pour résister aux pics de chaleur. Il est ainsi conseillé de multiplier les points d’accès à une eau fraiche et propre, qui doit être proposée à volonté. La brumisation des animaux est également fortement recommandée.

Le transport d’animaux vivants est strictement réglementé. En période de canicule (comme à toute autre période de l’année), l’article 3 du règlement CE 1/2005 s’applique : « Nul ne transporte ou ne fait transporter des animaux dans des conditions telles qu’ils risquent d’être blessés ou de subir des souffrances inutiles ». Ainsi, les animaux ne doivent pas être transportés en cas de températures extrêmes pouvant générer des souffrances évitables.

Protégez vos animaux de compagnie

Comme les hommes, les chiens et chats peuvent souffrir de l’excès de chaleur, notamment car ils transpirent peu. Cela peut être dangereux, et conduire, dans des conditions extrêmes, à la mort de l’animal. Il est donc important de veiller à ce que leurs lieux d’hébergement soient abrités du soleil – au moins en partie – et bien aérés. N’hésitez pas à installer une ventilation supplémentaire pour votre animal, veillez à ce qu’il ait toujours de l’eau propre à disposition, et ne le laissez pas seul dans une voiture !

Que faire lorsqu’un animal est enfermé dans un véhicule en plein soleil ?

Un véhicule garé en plein soleil peut être un piège mortel pour un animal.

La température dans l’habitacle peut atteindre et dépasser les 40°C en moins de 10 minutes. En cas de canicule, le mercure peut osciller autour des 60° en seulement 15 minutes. Cela peut être fatal pour l’animal qui s’y retrouve enfermé.

Comment réagir ?

Vérifiez que les maîtres ne sont pas aux alentours.

Si vous ne les trouvez pas, appelez rapidement la police ou la gendarmerie locale. En effet, l’article 20 de la loi du 6 janvier 1999 [ codifié sous l’article 214-23 (3°) du Code rural] vous permet de faire procéder à l’ouverture du véhicule stationné en plein soleil lorsque la vie de l’animal est en danger, en présence d’un gendarme ou d’un policier.

Si vous estimez que la situation est urgente et que vous ne pouvez pas attendre les secours, vous pouvez prendre la décision de briser une vitre pour porter secours à l’animal en détresse. Il est recommandé de s’entourer d’au moins deux témoins qui pourront attester de la bonne foi si une action par le propriétaire de la voiture est intentée par la suite.

Cette décision est néanmoins difficile à prendre, car le propriétaire pourrait porter plainte pour dégradation d’un bien appartenant à autrui ( Article 322-1 du code pénal). Néanmoins, s’il est évident que la vie du chien est menacée (inconscience, animal qui halète frénétiquement, langue de couleur sombre, comportement anormalement agité, etc.), la loi vous protège ( Article 122-7 du code pénal). Cet article précise que "n’est pas pénalement responsable la personne qui, face à un danger actuel ou imminent qui menace elle-même, autrui ou un bien, accomplit un acte nécessaire à la sauvegarde de la personne ou du bien".

En cas d’intervention

Placez l’animal à l’ombre, rafraîchissez-le avec de l’eau pas trop froide et donnez-lui bien sûr à boire, mais par petites quantités. Une visite chez le vétérinaire est conseillée lorsque le chien semble avoir récupéré.

Quelle que soit votre décision, n’oubliez jamais d’avertir les forces de l’ordre.