Actualités

Contenu

Communiqué de presse - Etat d’Urgence Sanitaire

 

État d’urgence sanitaire
Renforcement des mesures de lutte contre la Covid19

 

Le Président de la République a décrété le passage en état d’urgence sanitaire de l’ensemble du territoire à compter du 17 octobre 2020.

Cette décision fait suite à la dégradation rapide de la situation sanitaire en France. Même si le département de l’Orne est moins touché que d’autres territoires, il n’est pas épargné. Il est donc nécessaire d’y appliquer de nouvelles mesures pour endiguer la progression de l’épidémie.

Dans l’Orne, ces mesures sont de deux types : des mesures nationales prévues par le décret du 16 octobre 2020, et des mesures départementales prises par la préfète, après concertation avec les élus locaux, au regard de la spécificité du territoire.


Les mesures qui s’appliquent sur l’ensemble du territoire national à compter du 17 octobre 2020 :

• A compter du samedi 17 octobre, sur la voie publique, les rassemblements, réunions ou activités de plus de 6 personnes sont interdits. Cette interdiction ne concerne pas les marchés, les abords des transports publics, les rassemblements à caractère professionnel, les manifestations revendicatives autorisées, les visites guidées organisées, et les cérémonies funéraires ;

• Dans les bars et restaurants, l’accueil des clients est possible en appliquant un protocole sanitaire renforcé. Il prévoit désormais qu’une même table ne peut regrouper plus de 6 personnes venant ensemble. Une distance minimale d’un mètre entre les chaises occupées par des personnes de tables différentes doit être respectée ;

• Dans tous les établissements recevant du public avec places assises, qu’ils soient clos ou de plein air (cinémas, stades, hippodromes, salles de conférence, cirques, …), un siège libre doit être laissé entre deux personnes ou entre deux groupes de personnes dans la limite de 6 ;

• Dans les lieux de culte, une distance d’un mètre entre deux personnes doit être respectée sauf entre les personnes appartenant à un même foyer ou venant ensemble dans la limite de 6 personnes ;

• Dans les établissements recevant du public debout et circulant (centres commerciaux, musées, foires, salons, zoos …), le nombre maximal de visiteurs est déterminé en fonction d’une règle de densité de quatre mètres carrés par personne ;

• L’accueil du public est autorisé dans les établissements sportifs, les salles de jeux et les casinos, dans le respect d’un protocole sanitaire strict.

Les mesures qui s’appliquent sur l’ensemble du territoire national à compter du 19 octobre 2020 :

• A compter du lundi 19 octobre, seront interdits tous les événements festifs et moments de convivialité (apéritifs, repas, cérémonies, mariages, soirées…), organisés dans les salles des fêtes, salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public, dès lors que le port du masque ne peut y être assuré de manière continue.


Ces dispositions nationales sont complétées par de nouvelles mesures d’obligation de port du masque, prises par la préfète après concertation avec les élus du territoire, dans le département de l’Orne :

• Port du masque obligatoire dans le centre-ville d’une commune du département qui observe une accélération de la circulation du virus : L’Aigle ;

• dans un périmètre de 500m autour de La Chapelle Montligeon (englobant le site et ses parkings), susceptible de connaître une hausse de la fréquentation lors des vacances scolaires de la Toussaint ;

• dans l’espace public, aux abords immédiats des entrées et sorties des centres de loisirs, dans un périmètre de 50 mètres, 15 minutes avant et après la rentrée et la sortie des enfants.

Ces mesures de prévention s’ajoutent aux mesures déjà existantes en matière d’obligation de port du masque dans le département de l’Orne :

• Port du masque obligatoire dans les centres-villes des communes du département dans lesquelles la circulation du virus est déjà active : Alençon, Flers et Argentan ;

• dans les centres-villes de certaines zones touristiques du département susceptibles de connaître une hausse de la fréquentation lors des vacances scolaires de la Toussaint : Mortagne-au-Perche, Bagnoles de l’Orne – Normandie et Bellême ;

• sur l’ensemble des marchés alimentaires ou non, brocantes, vide-greniers et tous types de vente au déballage ;

• aux emplacements situés sur la voie publique correspondant aux arrêts et stations desservis par les véhicules de transport en commun ;

• aux abords des gares routières et ferroviaires dans un périmètre de 50 mètres ;

• dans l’espace public, aux abords immédiats des entrées et sorties des établissements d’enseignement, dans un périmètre de 50 mètres, 15 minutes avant et après la rentrée et la sortie des enfants.

La prolongation de ces mesures au-delà de la période de 15 jours sera évaluée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.


L’ensemble de ces mesures doit être complété par l’application des mesures barrières :

Madame la préfète rappelle que les événements privés sont souvent à l’origine de la transmission du virus. Il appartient donc à chacun de se protéger et protéger ses proches en respectant ces gestes barrière