Contenu

Éclairage public : l’État aide les collectivités à réduire leur consommation et leur facture d’énergie

 

La politique nationale en faveur de l’efficacité énergétique doit permettre une diminution des consommations à l’horizon 2020 comprise entre 19,7 et 21,4 %. Cela représente l’équivalent de la consommation annuelle de 16 millions d’habitants.

 

En 2011, la ministre de l’Écologie a confié à François Loos, Président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), la mission d’aider les communes de moins de 2000 habitants à rénover leur éclairage public. Cette mesure, dotée de 20 M€ de subventions, permettra de réduire de 50 % la consommation d’électricité des villes concernées, de diminuer la pollution lumineuse et la pointe d’électricité à la tombée de la nuit.

« La modernisation de l’éclairage public représente un gisement très important d’économies d’énergie, qui peut permettre de gagner 25 % sur la facture d’électricité des communes. Les petites communes n’ont souvent pas les moyens suffisants pour engager ces travaux. Avec cette aide, le Gouvernement fait en sorte qu’il n’y ait pas d’exclu de la transition énergétique », a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet.

Au total, la politique nationale en faveur de l’efficacité énergétique doit permettre une diminution des consommations à l’horizon 2020 comprise entre 19,7 et 21,4 %. Cela représente l’équivalent de la consommation annuelle de 16 millions d’habitants.

Pour de plus amples informations, consulter le site de l’Ademe