Contenu

Éviter et réduire les impacts de l’aménagement : l’étape clef de la planification territoriale

 

La planification territoriale est un outil réglementaire essentiel à disposition des collectivités territoriales pour un aménagement sobre en consommation foncière. En effet, l’élaboration d’un SCOT et d’un PLU(i) permet de mettre en adéquation l’urbanisation future d’un territoire avec ses enjeux (environnementaux, socio-économiques, démographiques) et ses besoins en développement.

Afin de limiter l’artificialisation des espaces naturels, agricoles et forestiers, les besoins d’espaces sont couverts en priorisant le développement au sein des espaces déjà urbanisés, c’est le principe de L’ÉVITEMENT, par :
• la densification : aménagement de parcelles non bâties, division de parcelles,
• le recyclage de foncier : par exemple réhabilitation de friches,
• la réhabilitation de logements vacants.

Les méthodes d’aménagement à faibles impacts sont à privilégier, c’est le principe de la RÉDUCTION :
• parkings non imperméabilisés,
• mutualisation d’équipements au sein des zones d’activité,
• logements collectifs et densité de construction,
• intégration d’espaces naturels.

Pour en savoir plus :
Guide pratique de l’évaluation environnementale des documents d’urbanisme - CEREMA 2020