Organisation territoriale

Contenu

Evolution de l’organisation territoriale dans l’Orne

 

De 29 Etablissements Publics de Coopération Intercommunale au 1er janvier 2016, l’Orne est passé à 15 au début de cette année et ne compte plus désormais que 394 communes. Le périmètre des arrondissements a également été modifié.

L’intercommunalité au 1er janvier se rationnalise : de 29 EPCI à 15

17 EPCI devaient évoluer pour se conformer aux seuils de la loi NOTRe.

L’intercommunalité dans le département de l’Orne au 1er janvier 2017 comprend :

13 communautés de communes
1 communauté d’agglomération (Flers agglo)
1 communauté urbaine (Alençon) avec la particularité de comprendre la commune nouvelle sarthoise de Villeneuve-en-Perseigne.

La répartition par strate de population permet d’identifier :
11 EPCI de plus de 10 000 habitants
4 EPCI entre 5 000 et 10 000 habitants

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

Les communes nouvelles en pleine dynamique

Le 31 décembre 2014, il y avait 505 communes dans le département et aucune commune nouvelle n’avait encore été créée.

En 2 ans, 26 communes nouvelles ont été créées.

Au 1er janvier, il y a 394 communes dans l’Orne.

Cliquez sur la carte pour l’agrandir

Les arrondissements se mettent en cohérence avec les EPCI

Les caractéristiques des arrondissements sont désormais les suivantes :

Arrondissement chef-lieu d’Alençon  : 1 555 km² de superficie, 115 communes, 87 489 habitants (population municipale).
Arrondissement d’Argentan : 1 911 km², 126 communes, 111 193 habitants (population municipale).
Arrondissement de Mortagne-au-Perche : 2 661 km², 153 communes, 90 166 habitants (population municipale).

Cliquez sur la carte pour l’agrandir