Contenu

Le plan de servitudes aéronautiques de dégagement de l’aérodrome de Bagnoles de l’Orne – Couterne

 

Le plan de servitudes aéronautiques de dégagement de l’aérodrome de Bagnoles de l’Orne – Couterne a été approuvé et rendu exécutoire par arrêté ministériel du 6 septembre 2018, paru au Journal officiel du 25 septembre 2018.
Ce plan est déposé à la mairie des communes de Bagnoles de l’Orne Normandie, La Ferté Macé, Magny le Désert, Méhoudin, Rives d’Andaine, Tessé Froulay, ainsi qu’à la préfecture de l’Orne, où toute personne intéressée pourra le consulter aux jours et heures d’ouverture habituels.


PLAN DES SERVITUDES AÉRONAUTIQUES DE DÉGAGEMENT (format pdf - 176.9 ko - 12/12/2018)
AÉRODROME DE BAGNOLES DE L’ORNE - COUTERNE (LFAO)- A1 - PLAN D’ENSEMBLE (format pdf - 2.3 Mo - 12/12/2018)
AÉRODROME DE BAGNOLES DE L’ORNE - COUTERNE (LFAO)- B - NOTE ANNEXE Maîtrise (format pdf - 636.7 ko - 12/12/2018)

Généralités sur les servitudes aéronautiques


Le plan de servitudes aéronautiques (PSA) de dégagement a pour but de protéger la circulation aérienne contre tout obstacle dangereux situé dans l’emprise ou aux abords d’un aérodrome, de manière à garantir la sécurité de l’espace aérien nécessaire aux processus d’approche finale et de décollage des avions, mais aussi de préserver le développement à long terme de la plate-forme. Il détermine, tenant compte du relief naturel du terrain, les zones frappées de servitudes aéronautiques, ainsi que les cotes maximales à ne pas dépasser, définies à partir de l’utilisation de surfaces de dégagements aéronautiques, et au dessus desquelles l’espace doit toujours être libre d’obstacle.

De plus, ce plan identifie et positionne, dans le volume aéronautique couvrant l’aérodrome, tous les obstacles naturels ou non perçant les surfaces de dégagement afin que ceux-ci soient diminués, supprimés ou balisés en référence aux limites altimétriques des servitudes appliquées.

Le dossier des servitudes aéronautiques de dégagement (plans + note annexe) fait l’objet d’une procédure d’instruction locale (conférence entre services et collectivités intéressées, suivie d’une enquête publique). Il est ensuite approuvé par arrêté ministériel ou par décret en Conseil d’État.

Le plan de servitudes aéronautiques est alors déposé à la mairie de chaque commune frappée par lesdites servitudes pour être annexé au plan local d’urbanisme (PLU). Ce document est dès lors juridiquement opposable aux tiers. Il permet de demander une limitation de hauteur des obstacles perçant les servitudes et la suppression de ceux qui sont dangereux pour la navigation aérienne aux abords de l’aérodrome.

Le PSA permet également de définir tous les obstacles devant être balisés. Cependant,l’obligation de balisage des obstacles reste à l’appréciation des services de l’aviation civile.