Les communiqués 2021

Contenu

Plan de relance dans l’Orne - Patrimoine

 

PLan de relance dans l’Orne – Patrimoine

Le Château de Carrouges, propriété de l’Etat, géré par le Centre des Monuments Nationaux (établissement public sous tutelle du ministère de la Culture) va bénéficier du plan de relance « culture » pour la restauration de sa salle dite « des Evêques ».
Le mercredi 21 avril, Mme la préfète de l’Orne assistait à une visite des lieux pour prendre la mesure des opérations qui y seront accomplies dans la deuxième moitié de l’année 2021 et le début de l’année 2022.
Plan de relance de la culture

La culture est frappée de plein fouet par la crise sanitaire. Très rapidement, pour faire face à la crise sanitaire, l’Etat a pris les mesures d’urgence qui s’imposaient et les renforcent, en 2021, par le déploiement d’une stratégie reposant sur 5 priorités :
• La restauration du patrimoine,
• Le soutien aux artistes et aux jeunes créateurs (aides spécifiques à l’emploi, programme exceptionnel de commande publique, renforcement de l’enseignement culturel),
• La consolidation des filières culturelles stratégiques (presse, cinéma, audiovisuel, livre…),
• Des investissements d’avenir pour les industries culturelles et créatives
• Et enfin, l’aide aux spectacles vivant et aux établissements publics de création.

Le château de Carrouges

Dans la continuité des opérations de restauration menées au château de Carrouges depuis 2015 pour la conservation et la mise en valeur du monument (restauration des toitures, des menuiseries, des sols en terre cuite, mais aussi du châtelet d’entrée, du pont dormant et des murs des terrasses de soutènement des jardins avec par ailleurs la requalification du petit parterre et le renforcement des allées qui le bordent) le Centre des monuments nationaux va engager la restauration de la chambre dite de l’Evêque, dont le riche décor du XVIIe siècle est déparé.

La chambre de l’Evêque est commandée par Jacques le Veneur, abbé de Silly en Gouffern vers 1648, à l’architecte Maurice Gabriel et au menuisier sculpteur François Albot, tous les deux originaires d’Argentan. Il s’agit d’un ensemble exceptionnel de boiseries et décors peints de la première moitié du XVIIe siècle, rare exemple subsistant et de qualité similaire à ceux des châteaux d’Oiron et de
Cormatin et de l’hôtel de Lauzun. Le décor de la chambre de l’Evêque était encore en place dans son intégralité au milieu du XIXe siècle. Il a malheureusement été déposé lors des campagnes de consolidation de la charpente et du mur de refend dans les années 1950. Les éléments de décor ont été dispersés, les tapisseries vendues, le parquet démonté en totalité et remplacé par un parquet neuf, l’emplacement de la porte d’accès modifié lors des dernières campagnes de restauration, qui sont restées inachevées à la fin des années 1960. Le cabinet doré attenant à la chambre, pour lequel peu d’éléments d’information existent, a également été intégralement démonté, il ne reste aujourd’hui que 20 % des boiseries. Certains de ces éléments auraient été réemployés au-dessus de l’autel de la chapelle. L’oratoire en revanche a conservé l’intégralité de son décor, mais les restaurations opérées dans les années 1960 ont été minimales, les toiles marouflées sont aujourd’hui en très mauvais état.

Les principales restaurations porteront sur la restitution de l’accès primitif à la chambre de l’Evêque et sur la restauration de l’antichambre afin de permettre de nouveau sa présentation au public. Il s’agira de réintégrer les panneaux anciens conservés et de les compléter par restitution.
Plusieurs options sont à l’étude en ce qui concerne la restitution des toiles peintes pour la cheminée et le plafond.

Budget prévisionnel : 1,1 M€
Calendrier : 2021 – 2022
Maître d’œuvre : Christophe Amiot, ACMH

Aucune date de lancement du chantier n’est pour le moment fixée. Le chantier devrait débuter cet automne. Le château connaît actuellement la seconde phase de l’importante campagne de restauration de ses toitures et des maçonneries et grilles du parc.

Par ailleurs, en juin 2021, un nouvel espace d’exposition sera ouvert au rez-de-chaussée du château, réalisé par la Fondation François Sommer dans le cadre d’un partenariat. Une sélection d’œuvres et d’objets cynégétiques provenant des collections du CMN sera présentée. Ce même espace accueillera chaque année pendant 5 ans, une exposition temporaire à partir des riches collections de la Fondation François Sommer. La première exposition en juin 2021 sera consacrée à Xavier de Poret, considéré comme un des meilleurs artistes du xxe siècle ayant illustré la chasse.

Vous pouvez retrouver l’intégralité des communiqués de presse du Centre des monuments nationaux ici : https://presse.monuments-nationaux.fr/

2020 04 19 communique de presse carrouges3 (format pdf - 174.9 ko - 21/04/2021)