Contenu

Pollution par particules en suspension dans l’air

 

La dégradation importante de la qualité de l’air dans le département perdure et devrait se prolonger encore 1 ou 2 jours.

Le préfet préconise :

  • de réduire de 20 Km/h la vitesse habituellement autorisée sur le réseau national et autoroutier,
  • de limiter l’usage des véhicules à moteur au strict nécessaire, en particulier les véhicules diesel anciens
  • de privilégier le recours au covoiturage et aux transports en commun.

Le préfet de l’Orne recommande également à l’ensemble de la population de réduire les activités sportives ou physiques intenses.

Pour les personnes qui peuvent présenter une sensibilité particulière à cet épisode de pollution atmosphérique (jeunes enfants, personnes âgées, personnes asthmatiques ou allergiques, insuffisants cardiaques et insuffisants respiratoires chroniques), il est recommandé d’éviter les activités qui demandent le plus d’efforts, aussi bien en plein air qu’à l’intérieur.

Il convient d’être attentifs aux irritations oculaires, nasales et/ou respiratoires.

Il est également recommandé de veiller à ne pas aggraver les effets de cette pollution par d’autres facteurs irritants.

L’évolution de la situation peut être suivie sur le site Internet d’Air Normand




 
 
 

Documents associés :