Contenu

Sanglier : ouverture anticipée au 1er juin 2018 à l’affût ou à l’approche

 

Sensible aux dégâts causés par les sangliers aux cultures et aux prairies, attentive aux arguments présentés lors de la commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS) qui s’est tenue le 25 avril 2018, Madame la préfète de l’Orne a décidé d’avancer la date d’’ouverture de la chasse aux sangliers au 1er juin 2018 uniquement à l’affût et à l’approche, sur l’ensemble du département de l’Orne.


L’arrêté relatif à l’exercice de la chasse dans le département du 25 mai 2018 dispose en son article 11 que pour la période du 1er juin 2018 à l’ouverture générale de la chasse, la chasse aux sangliers ne pourra être pratiquée qu’à l’affût et à l’approche sur autorisation individuelle préfectorale, sous réserve de bénéficier du droit de chasse sur le territoire concerné et d’être titulaire d’un permis de chasse valide.
L’autorisation individuelle est délivrée avec les conditions suivantes :
- la chasse pourra se dérouler d’une heure avant le lever du soleil et jusqu’à une heure après son coucher ;
- le tir des laies suitées est interdit ;
- le nombre d’animaux à prélever n’est pas limité ;
- le détenteur du droit de chasse du droit de chasse (ou son(ses) délégué(s)) devra être porteur d’une copie de l’autorisation préfectorale individuelle.

Télécharger le formulaire de demande de tir des sangliers à l’affût et à l’approche (format pdf - 119.5 ko - 05/06/2018) du 1er juin au 22 septembre 2018.

Pendant la période d’ouverture anticipée tous les sangliers prélevés devront être porteurs d’un système de marquage. Aucun animal ne pourra être déplacé avant que le système de marquage ne soit apposé. La seule exception à cette obligation est la chasse en enclos cynégétique.

Pour chaque animal tué, le carton de renseignements dûment rempli devra obligatoirement être retourné dans les 48 heures suivant la mort de l’animal à la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Orne (BP 70015 – 61201 ARGENTAN cédex). Il est également possible de déclarer chaque animal tué, dans les 48 heures suivant le prélèvement, en utilisant la procédure de la télédéclaration sur le logiciel CYNEF à l’adresse suivante : www.fdc61.fr . Cette procédure dispense du retour du carton. Le système de marquage disponible auprès de la FDCO valable pour l’année cynégétique en cours n’est pas remboursable.

Ce dispositif participe à la réalisation du bilan des prélèvements prévu fin juillet/début août, dans le cadre du plan de gestion de cette espèce.

Par ailleurs, les lieutenants de louveterie se tiennent à la disposition de l’ensemble des exploitants agricoles qui le souhaitent pour intervenir sur leur secteur respectifs, notamment sur les massifs de Gouffern, de Longny, des Monts d’Amain et du Sud Perche où le sanglier est classé espèce susceptible d’occasionner des dégâts (nuisible).

Contact : Direction départementale des territoires - Service Eau et Biodiversité
Bureau Nature et Politiques de l’Eau - cité administrative - Place Bonet - BP 537 - 61007 ALENCON
téléphone : 02 33 32 50 53
courriel : ddt-chasse@orne.gouv.fr