Contenu

Sensibilisation à la sécurité des agents intervenant sur les routes

 

Dans le cadre de la semaine nationale de sensibilisation à la sécurité des personnels intervenant sur les routes, la direction interdépartementale des routes Nord-Ouest (DIRNO) a organisé le 17 septembre une action d’information sur la RN12, à proximité de Mortagne-au-Perche. Cette opération ciblait en priorité les chauffeurs-routiers. Les poids lourds ont été orientés par la gendarmerie vers l’aire de repos des Carreaux où se tenait le stand d’information de la DIRNO.

Jean-Luc THOMAS, le chef du centre d’entretien et d’intervention DIRNO d’Alençon qui regroupe 16 agents chargés de l’entretien des 60 km de RN12 entre la limite de la Mayenne et Mortagne était présent sur le site avec Thierry JOLLY, chef du District d’Evreux dont l’Orne fait partie. Le préfet est venue rencontrer sur place les agents chargés de cette opération.

9 tués depuis 2006 et une quinzaine de blessés par an

L’entretien du réseau existant, la construction de nouvelles infrastructures, le balisage des pannes et des accidents , la mise en place des déviations, représentent autant de missions à risques en ce qu’elles exposent les agents qui les effectuent à des risques d’accident. L’opération conduite par la DIRNO sous l’égide du ministère chargé des transports visait à faire évoluer les comportements des conducteurs et leur faire prendre conscience qu’une conduite inadaptée met en danger la vie des agents qui interviennent sur les routes et les autoroutes.
Ainsi depuis 2006, 9 agents ont perdu la vie dans l’exercice de leurs fonctions, dont 2 en 2015 et une quinzaine sont blessés chaque année. Moins dramatiques par le fait d’un heureux hasard qui avait placé les agents hors de la trajectoire quelques minutes avant l’impact, les deux accidents sont survenus dans l’Orne depuis le début de cette année se soldent pas des dégâts matériels importants.

Une demi tonne de déchets par kilomètre

Outre l’objectif de sécurité, l’opération a également abordé le problème des déchets abandonnés le long des routes (une demi-tonne par kilomètre et par an d’ordures en tous genres, allant des éléments de mobilier grand format à des bouteilles d’urine par milliers). Le ramassage des ordures qui encombrent les accotements des 1000 kilomètres gérés par la DIRNO équivaut au volume généré par une ville de 1500 habitants et représente un coût de traitement annuel de 200 000 €.


 
 
 

Documents associés :