Contenu

Le risque de tempête

 

Un vent est estimé violent et donc dangereux lorsque sa vitesse dépasse 80km/h en vent moyen et 100 km/h en rafale à l’intérieur des terres. L’appellation "tempête" est réservée aux vents moyens atteignant 89km/h.
Dans le département de l’Orne le vent atteint ou dépasse 100 km/h trois à quatre jours par an en moyenne.
Ces vents violents s’accompagnent de fortes précipitations et parfois d’orages. Les tempêtes peuvent avoir un impact considérable aussi bien pour les personnes que pour leurs activités ou leur environnement.


Comment se produisent les tempêtes?



Les tempêtes prennent naissance par contrastes thermiques horizontaux de l’air.
Elles se forment lorsque deux masses d’air, aux caractéristiques distinctes (températures, teneur en eau) se confrontent et provoquent des vents pouvant être très violents. Contrairement aux cyclones, elles peuvent continuer à se renforcer lors de leur passage sur terre.


conseils en cas d’intempéries

Que faire en cas d’intempéries?


Avant l’arrivée de la tempête :

  • Consultez régulièrement les bulletins de suivi associés à la carte de vigilance
  • Placez à l’intérieur de votre habitation tous les objets susceptibles d’être emportés (tables de jardin, parasol,...). Projetés par le vent ils pourraient être dangereux pour les personnes.
  • Fermez portes et volets
  • Annulez les sorties en rivière
  • Arrêtez les activités de loisirs de plein air.
  • Préparez un équipement de première nécessité (médicaments, papiers d’identité, lampe de poche etc.)
  • N’obstruez pas les grilles de ventilation de votre logement.

Pendant la tempête :

  • Restez à l’écoute des consignes données par les autorités, dans les médias et sur les réseaux sociaux.
  • Restez chez vous. Fermez portes, fenêtres et volets.
  • Débranchez les appareils électriques et les antennes de télévision.
  • Ne vous promenez pas en forêt
  • En ville soyez vigilants face aux chutes possibles d’objets divers.
  • N’intervenez pas sur les toitures et ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.
  • Afin de prévenir les intoxications au monoxyde de carbone, en cas d’utilisation de groupes électrogènes, placez ces équipements à l’extérieur des bâtiments.