Démarche pas à pas

La démarche à suivre est la suivante.
L’exemple présenté est totalement fictif.

1- rechercher la carte.
Les informations concernant le niveau des plus hautes eaux sont disponibles sur les sites suivants.

Les cartes sont sous différents formats, par exemples.
- L’atlas des zones inondables (CARMEN)
extrait de CARMEN
- Le PPR inondation Orne Amont
Planche 9 (format pdf - 4.7 Mo - 21/02/2012)

Les secteurs colorés en bleu, en rouge ou en orange sont inondables.
Sur certain PPR, une ligne discontinue bleue claire précise la limite des plus hautes eaux. Celle-ci peut être plus haute que la limite du zonage.

2- Localiser le projet sur la carte
exemple localisation

3- Repérer le point de projection du projet sur les limites du champ d’inondation et quelques repères.
Dans l’exemple, plusieurs points de repères se proposés. Les projections perpendiculaires sont représentées par des flèches.
points repères

4- Évaluer l’altitude du point repère par rapport au terrain naturel à l’endroit du projet
En d’autre terme, il faut réaliser un nivellement de la limite du champ d’inondation et du terrain naturel.


5- Évaluer l’altitude du point repère par rapport au terrain naturel à l’endroit du projet
En d’autre terme, il faut réaliser un nivellement de la limite du champ d’inondation et du terrain naturel.

Un géomètre peut être une aide dans cette phase.

6- Pour le projet, prévoir la hauteur d’eau + 0.5m (50 cm) pour la hauteur des planchers.
pour en savoir plus



Attention ce calcul n’est précis qu’à plusieurs centimètres près selon la précision des repères, et la précision du nivellement .