Les risques d’inondation

Contenu

Terminologie

 

Aléas, enjeux, lit mineur d’un cours d’eau, inondation, crue...

 

Les aléas
Les études historiques et statistiques ont permis de répertorier les zones présentant des risques pour l’activité humaine. Ces zones sont classées selon l’importance des crues. Celle-ci est évaluée en fonction de trois critères appelés aléas : la hauteur d’eau, la vitesse du courant, la fréquence de la crue.

Les enjeux
A l’intérieur de ces zones de crues, l’évaluation des risques et des enjeux permet de prendre toutes les mesures de prévention nécessaires pour réduire la vulnérabilité des sites concernés, protéger les populations et les biens (zones de constructions, écoles, centres médicalisés, lieux d’accueil du public...).

La synthèse de ces aléas et de ces enjeux
permet de hiérarchiser les risques et d’élaborer des zonages spécifiques (rouges et bleus : voir cartes des zonages réglementaires). Chaque zone répond à des règles d’aménagement et de construction, intégrant le risque d’inondations.

Le lit mineur d’un cours d’eau :
zone d’écoulement habituel du cours d’eau.
Le lit majeur :
zone de stockage des eaux et d’expansion des crues.

L’inondation :
débordement des eaux hors du lit mineur d’une rivière Les eaux occupent alors une partie du lit majeur.

La crue :
augmentation du débit d’un cours d’eau, dépassant plusieurs fois le débit moyen (en m3 par seconde).