2011

Mis à jour le 09/08/2019

Moins de morts mais plus de blessés

Le bilan 2011 de l’accidentalité dans l’Orne enregistre un nombre de tués en diminution de 20% (22 morts contre 25 en 2010).
On constate cependant une augmentation du nombre des accidents et des blessés, en particulier des blessés graves (+72 personnes hospitalisées).

La progression du nombre des blessés s’explique en partie par un nombre moyen plus important de personnes à bord des véhicules et par la gravité accrue des accidents, notamment lors des collisions dues au non respect des règles de priorité.
Toutefois, les chiffres de l’année 2010 étant considérés comme très bons, il convient de rapprocher les résultats de 2011 de ceux des années antérieures. Ainsi en 2000, 58 personnes avaient péri sur les routes de l’Orne, soit 35 de plus qu’en 2011.

Au niveau national, la politique de lutte contre l’insécurité routière a permis de diviser par deux le nombre des victimes et de passer en 2011, pour la deuxième année consécutive, sous le seuil des 4000 tués.
Au niveau départemental, la baisse sur la même période est de 56,7%.

Les nouvelles mesures de lutte contre l’insécurité routière


Au niveau local, deux actions sont programmées dans le département, à savoir le renforcement des contrôles et une campagne de communication sur la vigilance et le respect des respects des règles.
L’appel au civisme sur la route et à un comportement attentif sera assorti de l'installation de radars fixes et pédagogiques dans les zones de vigilance identifiées du réseau routier.

Au niveau national, la lutte contre l’alcool au volant, le respect des limitations de vitesse et la formation des conducteurs font partie des voies de progrès assignées par le Ministre de l’Intérieur pour l’année 2012.

Pour en savoir plus

sur la sécurité routière